Le Berger Hollandais possède des origines fort anciennes, communes, voir identiques à celles du Berger Belge. Cette thèse semble étayée par les intercroisements fréquents dus à la situation frontalière Belgique/Hollande.
Cette race a été fixée à la fin du XIXème siècle par les éleveurs hollandais afin de la préserver d'extinction. Cette race comptant un nombre restreint de spécimens, est à nos jours, peu répandue en France.
Dissuasif et vigilant, éveillé et résistant à la fatigue et aux intempéries, il peut être également excellent chien de garde, voir de défense. Son flair et son courage aidant permettent de l'utiliser comme chien de police dans son pays d'origine, et dans l'armée française, qui en compte quelques spécimens.
Ce chien peut donc rivaliser sans aucune peine avec le Berger Allemand ou le Berger Belge, avec lesquels il a de nombreux points communs.

Le Berger Hollandais comporte trois variétés :
  • Le Berger Hollandais à poil court qui représente la quasi-totalité du cheptel français.
  • Le Berger Hollandais à poil long, variété peu répandue dans notre pays.
  • Le Berger Hollandais à poil dur, variété représentée actuellement que par une dizaine de sujets et dont seulement 2 portées ont pour l'instant été enregistrées en France.

Points de Non-Confirmation

NB : Les points de non-confirmation sont les défauts jugés suffisament graves pour interdire au chien de se reproduire.
Adoptés par la SCC le 12/11/98
TYPE GÉNÉRAL :
  • Manque de type (insuffisance de caractères ethniques, qui fait que l'animal dans son ensemble ne ressemble plus suffisamment a ses congénères de la même race).
  • Taille non comprise dans les limites du standard, avec une tolérance de 2 cm pour la taille maximum.
POINTS PARTICULIERS DANS LE TYPE
  • Défaut de construction grave.
  • Tète massive.
  • Yeux ronds.
  • Pour la variété « poil court » : oreilles portées sur le côté, molles ou non dressées, portées en forme de cuillère.
  • Queue : coupée, enroulée, en crochet, trop courte ou trop longue (dépassant excessivement la pointe du jarret).
ROBE:
  • Excès de poil blanc sur le poitrail et aux pieds, tache blanche sur toute autre partie du corps.
  • Truffe autre que noire ou insuffisance de pigmentation.
  • Iris anormalement clairs par rapport a la robe.
  • Pour la variété « poil court » : absence de sous-poil ou poil ras.
ANOMALIES
  • Monorchidie, cryptorchidie.
  • Prognathisme inférieur ou supérieur, autre défaut d'affrontement.
  • Toute dent manquante autre que PC 1.
CARACTERE:
  • Chien peureux ou agressif.

Santé

Le Berger Hollandais ne pose pas de problème particulier.
Comme pout toutes les races, il faut dépister la dysplasie coxo-fémorale (voir FAQ->santé) pour les reproducteurs.
La variété Poil Dur peut, elle, être touchée par la gonio-dysplasie (voir FAQ->Santé).
Ce sont les seules affections citées pour cette race.

Entretien

Les variétés à poil court et à poil long ne nécessite aucun toilettage particulier. Un brossage hebdomadaire, voire mensuel, suffira amplement tout au long de l’année à garder leur pelage en bon état.

En période de mue, qui se produit deux fois par an, on passera à un brossage quotidien. La mue dure entre deux et trois semaines. On portera une attention particulière chez le poil long derrière les oreilles, et aux franges des membres pour ne pas laisser se former des paquets de bourre.

Pour la variété à poil dur, le standard mentionne "Le poil dur doit être épilé à la main en moyenne deux fois par an".


Création BP - © BHCF 2004-2017